Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 03/09/2022

Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Tilda sur les toits t.3 ; l'herbe à fée

    ,

    • Bd kids
    • 17 Novembre 2021

    La fée Patrick n'a plus de pouvoirs, depuis qu'il s'est sacrifié pour sauver la princesse Tilda, alias le Masque, un mystérieux justicier qui protège Porte Nawak. Personne ne doit s'en rendre compte, sinon il sera remplacé, et l'identité secrète de la princesse mise en danger...
    Pour résoudre cet épineux problème, le duo décide de partir en quête de l'herbe à fée, une plante rare qui pourrait redonner ses pouvoirs à Patrick. Prétextant vouloir voyager à la rencontre des peuples du royaume, Tilda embarque donc dans une grande expédition, avec son costume du Masque, sa fée sans pouvoirs et miss Tèque, la gouvernante chargée de la surveiller. Bien entendu, rien ne se passera comme prévu !

    La suite des aventures intrigantes et loufoques de la princesse justicière imaginée par Ced et mise en images par Karine Bernadou.

  • Il était une fois, dans le charmant royaume de Port Nawak, une jeune princesse (presque) comme les autres. Car, si, la journée, Tilda est à peu près sage, la nuit, elle devient "Le Masque", une mystérieuse justicière qui protège la cité. Aidée par sa fée Patrick (qui, avouons-le, n'a pas tellement le choix), elle combat des monstres tous plus vilains les uns que les autres : trolls, gobelins, araignées géantes... La princesse Tilda n'a peur de rien, et personne ne lui résiste.



    Personne, vraiment ? Mais que se passerait-il, par exemple, si des individus mal intentionnés usurpaient son identité pour faire le mal ? Ou si son père, le roi, qui ne voit déjà pas d'un très bon oeil l'existence du Masque, engageait un super-fantôme, carrément effrayant, pour la capturer ? Si Patrick se faisait tirer ses (très grandes) oreilles pour n'avoir pas empêché sa protégée de se mettre en danger ? Ou, pire, si sa soeur découvrait son identité ?

    Ça, ça serait sacrément effrayant... mais ça serait vraiment pas de chance, non ?



    Porté par le dessin moderne, efficace et dynamique de Karine Bernadou, ce premier tome des aventures de Tilda, imaginées par le talentueux Ced, sont à l'image de la jeune princesse : pleines d'aventure et d'humour !



    Une nouvelle série gentiment décalée et résolument inclassable, qui ravira tous les jeunes lecteurs amateurs de princesses révoltées, de monstres bêtes et méchants et d'aventures incroyables !

  • Soie

    ,

    • Tishina
    • 6 Octobre 2012

    Une rencontre poétique et audacieuse autour de l'un des romans contemporains les plus élégants.
    Soie, c'est une histoire. Elle commence avec un homme qui traverse le monde et finit au bord d'un lac silencieux. L'homme s'appelle Joncour. Le lac, on ne sait pas. On pourrait dire que c'est une histoire d'amour. Mais si c'était seulement ça, ça ne vaudrait pas la peine de la raconter.
    Illustrer Soie, c'est mettre une image sur le visage de Joncour mais pas sur celui de la mystérieuse inconnue, là-bas, au Japon. Ni sur le lac. C'est mettre des images sur un ver à soie long d'un kilomètre, une cigarette qui parcourt le monde, une folle scène d'amour, Flaubert, un éléphant et un catalogue d'objets rescapés d'un incendie. C'est mettre une image sur la fidélité envolée, l'amour en silence, les désirs et les souffrances. Des images partout qui re-racontent, à leur manière, une magnifique histoire.

  • Au royaume de Porte Nawak, les choses ne tournent plus rond. Certes, la princesse Hermine sait à présent que c'est sa soeur, Tilda, qui se cache derrière l'identité du Masque, ce justicier secret qui fait régner l'ordre sur la cité, mais il y a plus grave: toutes les chaussures gauches des habitants ont disparu; alors que Noël a sonné, le père Pétuel n'a délivré aucun cadeau; enfin, la finale de trollball doit être annulée à la suite du vol du glinouf, la créature qui sert de balle.
    Les indices sont formels: derrière ces sordides crimes ne se cache rien d'autre que le Maître du Mal lui-même ! Pour notre princesse justicière, c'est un défi de taille : tous les efforts et tous les sacrifices vont être requis pour le vaincre.Après un première tome déjà rempli de fantastique, de combats, de surprises et d'humour décalé, voici revenir la plus courageuse des princesses (et sa fée aux grandes oreilles) dans de nouvelles aventures toujours plus incroyables, et toujours plus drôles !

  • Nicolas de Crécy

    Nicolas de Crécy

    • Mel publisher
    • 10 Février 2016

    Première monographie illustrée de l'artiste, cet ouvrage est construit en 2 parties, chacune montrant un aspect singulier de l'oeuvre de Nicolas de Crécy. Fort d'une amitié de très longue date, l'ouvrage est introduit par un entretien de l'artiste avec Michel-Edouard Leclerc. La première partie déroule de manière chronologique l'ensemble de l'oeuvre publiée de l'artiste de manière chronologique, depuis son premier ouvrage " Foligatto " (Editions Les Humanoïdes Associés) en 1991 jusqu'à son manga " La République du Catch " (Editions Sh¯ueisha / Casterman sorti en mai 2015.
    Elle est richement illustrée de documents d'archives, de crayonnés, d'esquisses, de story-boards ainsi que des planches et dessins les plus emblématiques de chaque album. Chaque ouvrage est introduit par un texte de l'artiste dans lequel il explique son processus créatif et ses motivations littéraires et artistiques. La seconde partie de l'ouvrage s'attache à son oeuvre graphique, faisant la part belle, thème après thème, aux dessins et peintures qu'il réalise depuis plus de 20 ans.
    Ces oeuvres, publiées pour la première fois dans un ouvrage, montrent de manière exhaustive un pan de l'oeuvre méconnu du grand public, sortant Nicolas de Crécy de la bande dessinée ; art dans lequel il a trop souvent été cantonné. L'ouvrage est enrichi de nombreux textes de Nicolas de Crécy, réalisés par lui spécialement pour cet ouvrage, dans lesquels il explique son travail, ses thématiques et les raisons qui ont motivé chaque étape de son parcours.
    Ces textes permettent de rentrer dans l'intimité d'un grand artiste aux marges du 9ème Art.

  • L'art de la bande dessinée ; coffret

    Collectif

    • Citadelles & mazenod
    • 19 Septembre 2012

    La bande dessinée fait son entrée dans la prestigieuse collection « L'Art et les Grandes Civilisations ». Longtemps relégué au rang mineur d' « illustré » pour la jeunesse, le genre a gagné sa légitimité bien au-délà des cercles bédéphiles pour désormais prétendre être cité dans les programmes scolaires et les tribunes universitaires.

    Des fondateurs (Töpffer, Outcault, McCay, Saint-Ogan) aux auteurs contemporains (Spiegelman, Ware, Mattotti, Bilal, De Crécy, Satrapi...), des séries cultes (Tintin, Astérix, Blueberry, Les Cités obscures, XIII...) au graphic novel en passant par le comics et le manga, cette approche socio-historique internationale permet de comprendre le phénomène culturel qu'est la bande dessinée.

    À travers plus de 550 reproductions de planches originales ou d'imprimés se donnent à apprécier les styles, les techniques et l'inventivité graphiques ou narratives de près de 500 créateurs (dessinateurs et scénaristes). Sans précédent, ce volume constitue une véritable référence pour tout public et marque un pas de plus vers la reconnaissance du « neuvième art ».

  • Lorenzo Mattotti : dessins et peintures

    Lorenzo Mattotti

    • Mel publisher
    • 6 Janvier 2016

    Chaque chapitre de cette monographie est consacré à un aspect particulier de l'oeuvre du peintre, illustrateur et dessinateur de bande dessinée. L. Mattotti explique ses méthodes de travail et dévoile ses sources d'inspiration.

  • La peinture et les poèmes de la dynastie Song (960-1279), riches et sophistiqués, ont donné à la Chine ses plus belles oeuvres. Le maître de l'illustration Dai Dunbang nous propose, pour sa première publication hors de Chine, un florilège de poèmes enluminés à la manière de ses illustres aînés du temps des Song.
    La traduction inédite de Bertrand Goujard nous restitue la puissance de cette grande époque artistique.

  • Tribute to Otomo

    Collectif

    • Glenat
    • 18 Janvier 2017

    L'univers d'Otomo dessiné par les plus grands auteurs.

    Lors du Festival d'Angoulême 2016, une exposition a été organisée en l'honneur du Grand Prix de Katsuhiro Otomo, réunissant divers auteurs influencés par l'auteur d'Akira.
    Un projet éditorial est né de cet événement : un beau livre, réunissant toutes les planches qui y ont été exposées. De nouveaux auteurs se sont joints au cercle, dont une vingtaine d'artistes japonais : Masamune Shirow, Masakazu Katsura, Tsutomu Nihei, Katsuya Terada, pour ne citer qu'eux...
    Un ouvrage indispensable pour tous les amoureux du manga et de la bande dessinée.

  • Captain America ; l'encyclopédie illustrée

    Matt Forbeck

    • Huginn & muninn
    • 30 Septembre 2016

    Une encyclopédie sur les origines, les caractéristiques et l'évolution de Captain America, un personnage des Avengers créé par Jack Kirby et Joe Simon en 1940, incarnant les valeurs des Etats-Unis.

  • L'univers de ... René Goscinny ; profession : humoriste

    , ,

    • Dargaud
    • 16 Mars 2018

    Disparu prématurément en 1977, René Goscinny demeure à jamais l'une des plus grandes figures de la bande dessinée. Rédacteur en chef de Pilote, éditeur visionnaire, scénariste de génie : son oeuvre vient de faire l'objet d'une mise en lumière et cette monographie, qui n'était plus disponible, est rééditée sous une maquette et un format entièrement revus, permettant de redécouvrir la vie de René Goscinny grâce à la contribution de sa fille, Anne Goscinny.

  • Les artistes se cachent souvent derrière leurs créations ; José Cabrero Arnal n'a pas échappé à la règle. Pourtant, le créateur de Pif le chien et de son ancêtre en Espagne Top el Perro, de Roudoudou, de Placid et Muzo et de bien d'autres encore, qui signait simplement « C. Arnal », eut une vie en dehors des cases et des bulles.
    Passionné dès son jeune âge par l'art du dessin, par la caricature aussi, il n'a de cesse de vivre de son crayon. Durant les années 1930, celles de la IIe République espagnole, il exerce à Barcelone la Catalane. Il participe à de nombreuses revues destinées à la jeunesse avant de s'engager dans le combat pour la défense de la République. Jusqu'à la Retirada. C'est le temps de l'exil en France, où la guerre, bientôt déclarée, l'emporte de nouveau vers l'inconnu, d'abord dans les commandos de travailleurs étrangers puis en déportation.
    À Mauthausen, où son talent de dessinateur et la solidarité des « Rote Spanier » l'aideront à survivre.
    À la Libération, il s'installe en France et collabore à L'Humanité puis à Vaillant. L'élégance de son trait et la fraîcheur de caractère de ses personnages lui valent la reconnaissance du milieu des artistes de la bande dessinée et feront les délices de deux générations d'enfants, de l'après-guerre jusque dans les années 1970.

  • Cent pour cent bande dessinée

    Collectif

    • Actes sud
    • 6 Septembre 2010

    A noter, ouvrage paru en janvier 2010 pour l'exposition Cent pour Cent à la Cité internationale de la Bande dessinée pendant le Festival de la Bande dessinée d'Angoulême en librairie en septembre 2010, l'exposition ouvrant ses portes à Paris à la Bibliothèque Forney le 23 septembre 2010.

  • 75 years of DC comics ; the Art of modern mythmaking

    Paul Levitz

    • Taschen
    • 18 Novembre 2010

    Nom d'un super livre, Batman !
    Tous les super-héros, de Atom à Zatara : les 75 ans de DC Comics Quarante ans plus tôt, démoralisée par la Grande Dépression et sur le point d'entrer en guerre, l'Amérique avait désespérément besoin d'un héros, lorsque Jerry Siegel et Joe Schuster marquèrent la couverture du premier numéro d' Action Comics avec leur héros, Superman. Avec plus de deux millions d'exemplaires vendus, Superman fut alors le plus grand succès que le genre avait connu. L'année suivante, lorsque Bob Kane créa le plus sombre Batman, antihéros et gardien de Gotham City, DC Comics était déjà devenue une véritable usine à super-héros - Wonder Woman, Flash, Aquaman, Green Lantern, Hawkman - et à superméchants - Lex Luthor, le Joker, le Pingouin, Catwoman, Capitaine Cold, Heat Wave, et le magicien du temps.
    Tous firent leurs premiers pas dans les pages de DC Comics, sans oublier des apparitions d'Orson Welles, Bob Hope, Jerry Lewis, Mohammed Ali et de cinq présidents américains.
    Lorsque le succès des super-héros commença à décliner, après la guerre, DC Comics élargit son registre en se tournant vers le Western, les romances, et les bandes dessinées d'humour et animalières, parmi lesquels le fameux Mad Magazine de Harvey Kurtzman. DC révolutionna de nouveau le monde des comics en 1956, lorsque le nouveau Flash (Barry Allen) rencontra l'ancien Flash (Jay Garrick). Cette idée révolutionnaire, celle d'univers parallèles se rejoignant soudain (ce que l'on désigna ensuite par le terme d'univers multiple) tient aujourd'hui du procédé narratif familier. A cette même époque, la chasse aux sorcières menée par le Maccarthisme incita les comics à plonger plus avant dans le domaine du fantastique et de l'imaginaire, donnant naissance à des classiques tels que Teen Titans ou Super Friends.
    A l'occasion du 75ème anniversaire de l'éditeur, TASCHEN a réalisé l'ouvrage le plus complet jamais publié sur DC comics, dans une édition grand format que même Superman aurait du mal à soulever. Près de 1500 images - couvertures, pages intérieures, illustrations originales, photographies, clichés de cinéma, et images rares - sont ici reproduites grâce aux tout derniers progrès de la technologie digitale, pour donner vie aux intrigues, aux personnages et à leurs créateurs, avec une intensité encore jamais vue auparavant. Paul Levitz, l'une des grandes figures de DC depuis 35 ans, raconte les coulisses de la réalisation de cet ouvrage, avec des articles retraçant en profondeur l'histoire de la société, des ses premières publications en pulp (éditions populaires) aux futures créations numériques. D'impressionnantes chronologies dépliantes et des annexes détaillées, parmi lesquelles des biographies des artistes, auteurs, rédacteurs en chef, éditeurs et acteurs qui prêtèrent leur concours à cette histoire magique, font de ce livre une référence inestimable pour tout fan de comic books. Ils sont tous présents ici !

  • Ni dieu ni eux

    Tignous

    • Chene
    • 4 Janvier 2017

    Si Tignous était un leader de Charlie Hebdo, qu'il avait participé à remonter en 1997, il était aussi un artiste à part entière. De très nombreuses fois exposés, ses dessins ont évolué au fil des années pour acquérir la griffe acerbe et précise qu'on lui connaît. Avec l'humour et le recul qui le caractérisent, Tignous avait décidé de se moquer d'un sujet dramatique, qui touche plus que jamais le monde entier : le fanatisme et ses conséquences. Dénonçant l'absurdité de l'intégrisme religieux, et du terrorisme en général, quelqu'en soit la cause, ses dessins demeurent plus que jamais une arme pour lutter et ne pas plier contre ce fléau.

  • Cheval

    Collectif

    • Parragon
    • 24 Octobre 2014

    Un beau-livre grand format avec plus de 100 superbes photos célébrant la beauté et la puissance des chevaux.
    Inclus : les différentes races de chevaux, les robes, la vie en horde, la croissance des poulains, folklore, mythes et légendes autour du cheval.
    Ce livre aborde également la relation particulière nouée entre le cheval et l'homme.
    Un ouvrage indispensable pour tous les amoureux des chevaux !

  • Le Livre de la jungle

    ,

    • Criteres
    • 24 Mars 2011

    On connaît sous le nom de Livre de la jungle les aventures du jeune Mowgli en dessin animé ou film. Mais l'ouvrage original de Rudyard Kipling regroupe en fait sept récits. Les trois premiers mettent en scène Mowgli, petit garçon volé dans un village par le tigre Shere Khan, sauvé par un clan de loups et pris sous leur protection par la panthère Bagheera et l'ours Baloo. Viennent ensuite les aventures de Kotick, le phoque blanc qui cherche pour ses semblables un lieu où les hommes ne pourront pas les massacrer ; de Rikki-tikki-tavi, adorable mangouste qui sauve son petit maître d'un terrible couple de cobras ; de Toomai, le petit cornac qui voulait voir danser les éléphants... L'auteur, conteur magnifique, grand amoureux et connaisseur de l'Inde et de la nature, propose un voyage fabuleux au coeur de la jungle, parmi les loups, les tigres et les éléphants. Dans son monde, les animaux parlent et font souvent montre de sagesse, parfois de cruauté, ils sont effrayants comme Kaa le serpent ou Shere Khan le tigre, attachants comme Rikki-tikki-tavi la mangouste... Kipling, dans un style sobre et élégant, raconte comme personne la magie et la poésie du pays où il a passé toute son enfance : impossible de résister au charme envoûtant de ses contes. --Pascale Wester

  • Tout l'art de Neil Gaiman

    Collectif

    • Huginn & muninn
    • 13 Février 2015

    Romancier, scénariste de bandes dessinées, de séries télé et de films, parolier, poète et même parfois dessinateur. Neil Gaiman est assurément l'une des plus importantes voix de l'imaginaire contemporain. De ses débuts de journaliste aux incroyables succès de ses romans, De ses premiers comics à ses expériences hollywoodiennes, De sa rencontre avec Dave McKean jusqu'à ses duos avec Amanda Palmer, en passant par ses plus belles collaborations artistiques (Terry Pratchett, Alice Cooper, Tori Amos), cet ouvrage détaille pour la première fois tous les jalons qui ont marqué une carrière et une oeuvre récompensées de par le monde.

    Avec des centaines de documents inédits provenant des archives personnelles de Neil Gaiman, ainsi que des interviews réalisées uniquement pour l'occasion, cet album illustré raconte comme jamais tous les projets d'un auteur iconoclaste et adulé, de leur genèse à leur aboutissement. Un livre unique et complet pour découvrir et comprendre l'art et l'univers d'un formidable raconteur d'histoire.

  • L'album goscinny

    Casoar+Mercier

    • Arenes
    • 23 Octobre 2002
  • Corpus delicti

    Serge Birault

    • Cfsl ink
    • 15 Novembre 2012

    Serge Birault peint les femmes de son époque, tendance tatouage et robe en latex, avec un regard plein de tendresse et d'humour. Toujours sexy, jamais vulgaire, à la manière des pin-up des années 50, il réalise ses images avec une dextérité impressionnante. Il partage d'ailleurs ses méthodes de travail et ses techniques de peinture numérique à la fin de l'ouvrage.

  • R. Crumb ; de l'underground à la Genèse

    Collectif

    • Paris-musees
    • 9 Avril 2012

    Auteur prolifique, Robert Crumb est une figure de la culture underground américaine, et probablement l'un des plus grands dessinateurs de ces cinquante dernières années. Son oeuvre a profondément marqué le monde de la BD américaine et française, et tous s'accordent à voir en Crumb celui a changé le dessin par son trait, d'une énergie et d'une densité sans égales. Il est le premier Américain à avoir reçu le Grand prix d'Angoulême en 1999, et le seul à avoir bénéficié d'expositions dans les musées du monde entier, à San Francisco, Cologne et Vienne.

    Né à Philadelphie en 1943, il commence très tôt à dessiner avec ses deux frères des albums de bandes dessinées inspirés de comics animaliers.
    Lors du "Summer of Love" de San Francisco en 1967, il invente toute une série de personnages devenus cultes : Fritz the Cat, Mister Natural, Snoid. Ses sujets favoris sont les mythes américains tels que la famille, le sexe, la vie urbaine, les hippies, l'argent, etc. Mais son sujet de prédilection reste sa vie. En effet, dès les années 70 il entreprend une production plus autobiographique dans laquelle il raconte sans pudeur ses obsessions, ses angoisses, ses relations avec les femmes, ou encore sa passion pour le jazz des années 20.

    Le catalogue retrace le parcours graphique de Crumb depuis ses premiers dessins dans les revues Help !, Zap et Weirdo, jusqu'aux planches de son dernier album La Genèse, une adaptation littérale du premier livre de la Bible, en passant par ses carnets de dessins jamais publiés.
    Avec les textes français/anglais de Sébastien Gokalp, Joann Sfar, Jean-Pierre Mercier, Todd Hignite et Jean-Luc Fromental.

  • Ce coffret de six volumes est la première collection de dessins de Robert Crumb éditée à partir des croquis originaux depuis la collection en sept volumes reliés sous coffret publiée par la maison allemande Zweitausendeins entre 1981 et 1997. Contrairement à cet ancien coffret, qui reproduisait la moindre patte de mouche dessinée par l'illustre artiste underground américain, notre florilège a été édité par le très exigeant M. Crumb en personne pour ne proposer que la crème de son oeuvre, notamment plusieurs centaines de croquis tardifs jusqu'alors inédits. Robert Crumb a demandé que les volumes illustrant la seconde partie de sa carrière soient publiés en premier, afin de satisfaire la soif de nouveauté de ses nombreux admirateurs (le vol. 1 couvre la période 1982-2011 et le vol. 2 la période 1964-1981).

    Ces 20 dernières années, Crumb a considérablement ralenti sa production: ses dessins récents, plus rares, sont d'autant plus précieux. Cette collection de plus de 600 croquis inédits réalisés entre 1996 et 2011 présente donc un intérêt majeur pour tous les fans de Crumb.

  • Coverama ; alternate worlds

    Marc Simonetti

    • Hicomics
    • 23 Octobre 2015

    Quel est le point commun entre Le Trône de fer, de George R.R. Martin, L'Épée de Vérité, de Terry Goodkind, Le Nom du vent, de Patrick Rothfuss, Les Annales du Disque-Monde, de Terry Pratchett et les ouvrages de H.P. Lovecraft ?
    Marc Simonetti les a tous illustrés !
    Ces oeuvres, et bien d'autres encore, sont réunies dans cet artbook d'exception.

  • André-Paul Duchâteau, gentleman conteur

    Patrick Gaumer

    • Dargaud
    • 19 Mai 2005

    Tous les lecteurs de bande dessinée connaissent A.P. Duchâteau, scénariste de la série Ric Hochet illustrée par Tibet. Les bédéphiles n'ignorent pas non plus qu'il a, au cours de sa prolifique carrière, travaillé également avec William Vance (Bruce Hawker), Grzegorz Rosinski, puis Kas (Hans) ou René Follet (Terreur). Pour ne citer qu'eux...


    Si l'oeuvre, monumentale, d'André-Paul Duchâteau force déjà le respect, elle ne représente pourtant que la partie émergée de sa production... S'y ajoutent en effet une bonne vingtaine de romans, des centaines d'énigmes et de nouvelles, des dramatiques pour la radio et pour la télévision... D'autres activités encore, au sein du journalisme et de l'édition. Celui qui fut aussi un rédacteur en chef avisé du célèbre journal «Tintin», évoque dans cet ouvrage son métier et son existence étonnante dans une longue série d'entretiens complices et malicieux avec Patrick Gaumer, l'auteur de l'indispensable «Larousse de la BD» et de «Tibet, la fureur de rire», une superbe monographie consacrée à l'autre papa de Ric Hochet et parue dans la même collection «Auteurs Lombard». Dans ce beau livre richement illustré par des centaines de documents inédits ou peu connus et assorti d'une impressionnante bibliographie, le lecteur découvrira ainsi qu'André-Paul Duchâteau, ce «gentleman conteur», comme aiment à le qualifier ses amis, s'impose avant tout comme un homme

empty