Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 03/09/2022

Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Le piano oriental

    Zeina Abirached

    • Casterman
    • 20 Novembre 2019

    Une édition exceptionnelle.
    Beyrouth, années 60, Abdallah Kamanja rêve de mettre au point un piano oriental et de rapprocher ainsi les traditions musicales d'Orient et d'Occident. Paris, 2015, sa petite fille, Zeina Abirached met en scène l'histoire de son aïeul dans un récit double qui explore avec humour et tendresse le rapport de l'auteur à ses deux langues maternelles, le français et l'arabe. Le livre connaît un tel succès qu'en 2016, lors d'un festival à Tournai, Zeina découvre un prototype du piano de son grand-père, fabriqué par un facteur de piano belge. Elle propose alors à son ami, le pianiste Stéphane Tsapis, de créer des morceaux pour un spectacle qu'elle monte sur le Piano Oriental. 2019, un disque voit le jour, reprenant les enregistrements de ces créations originales, interprétées sur le piano oriental d'aujourd'hui. Ce disque offre une nouvelle dimension à ce récit, qui n'a pas fini d'influer sur la vie de son autrice !

  • Le chanteur perdu

    Tronchet

    • Dupuis
    • 6 Novembre 2020

    Lorsqu'il fait un burn-out, Jean, bibliothécaire qui semble être passé à côté de sa vie, décide de retrouver Rémy-Bé, le chanteur de sa jeunesse (lorsqu'il se voyait encore révolutionnaire et contestataire). Fasciné par la désinvolture et la liberté de ton des chansons, Jean voit dans cette recherche improbable l'occasion de renouer avec le personnage qu'il n'a pas osé être.

    Enregistrés sur une vieille cassette audio, les morceaux l'ont suivi pendant des années, seul vestige du passé. D'ailleurs, personne ne semble se souvenir de ce chanteur, l'aurait-il inventé ? Sa seule piste : la pochette du disque avec le viaduc de Morlaix en arrière-fond. L'indice est maigre, mais Jean pourra dénouer le fil de manière surprenante, avec le seul secours des paroles de la douzaine de chansons, qui sont comme un puzzle mystérieux. Au bout du chemin, il y a le fantôme du chanteur perdu que Jean pense connaître par coeur. Il n'est pourtant pas au bout de ses surprises. C'est un autre qu'il rencontrera, tout en faisant lui-même la découverte de celui qu'il est, à travers celui qu'il aurait pu être. Les îles lointaines ne laissent pas indemnes...

  • J'aime pas la musique

    David Snug

    • Les enfants rouges
    • 6 Janvier 2011

    "J'aime pas la musique" ou comment David est devenu Snug. Dans ce récit autobiographique David aura des ennuis avec son prof de musique du collège, ce qui lui fera détester l'apprentissage de la musique et l'amènera à découvrir le punk rock, puis le rock indé. Plus tard, le prof d'arts plastiques du collège poussera David à intégrer une classe d'Arts Appliqués, ce qui l'obligera à aller en internat, où il découvrira la ville, l'alcool, la drogue, - David (devenu fan de punk rock) rejettera la bande dessinée en bloc, jusqu'à LA révélation : Robert Crumb et la bande dessinée underground.

  • La fille

    ,

    • Bayou gallisol
    • 28 Mars 2013

    La Fille est une grande gigue aux cheveux rouges qui sillonne les grands espaces sur sa moto, une Anglaise qui lui ressemble, si belle et si brillante. Un jour, elle rencontre une horde de motardes, dont le sport favori est de casser du cow-boy. Lors d'un raid dans la Sierra Nevada, la Fille tombe amoureuse d'un cowboy minuscule, qu'elle cache dans son short pour le protéger de la Horde. Après chaque nuit d'amour passée avec la Fille, le Cowboy grandit de façon spectaculaire. C'est la passion. La Horde les retrouve. Ils prennent la fuite, mais le Cow-boy tombe de la moto sans que la Fille ne s'en aperçoive. Il reprend conscience bien plus tard, seul et désemparé. Commence pour lui une période d'errance, et de vies nouvelles : il devient acteur dans des westerns, libraire beatnik, et bottier à ses heures perdues. Il rencontre l'Infirmière, puis l'Étudiante, mais aucune ne lui fait oublier la Fille...

  • Rockin' Johnny

    ,

    • Didier jeunesse
    • 23 Octobre 2013

    1954. Deux enfants fuguent et s'en vont suivre un groupe de rock parti pour enregistrer son premier disque. Une rixe dans les rues de Memphis, un concert improvisé, une rencontre inattendue avec un chanteur prometteur prénommé Elvis...

    Rockin' Johnny est une plongée inoubliable dans l'Amérique des années 50 et les débuts du rock'n'roll !

  • Le CD qui constitue le coeur de ce livre rassemble dix chansons évoquant avec puissance et émotion la douloureuse mémoire de la Grande Guerre, interprétées et pour certaines écrites par Dominique Grange. En contrepoint de ces témoignages souvent poignants, comme la célèbre Chanson de Craonne, Tardi a ponctué l'album de nombreuses illustrations en noir et blanc et en couleur, tandis que Jean-Pierre Verney signe un ensemble de textes rappelant le contexte historique de chacune des chansons. Des photos inédites de la Grande Guerre signées du grand-père de Dominique Pierre-Elysée Grange, mobilisé comme médecin, complètent l'iconographie de cet album en forme de cri de révolte.
    Ces Chansons contre la guerre ont par ailleurs inspiré le spectacle musical original dont Grange et Tardi donnent plusieurs représentations en 2014, et au cours duquel Tardi joint sa voix à celle de Dominique Grange sur scène, en lisant des extraits de ses propres textes.

  • Tsiganes ; le paradis des yeux

    Johann Le Berre

    • L'oeuf
    • 14 Septembre 2017

    Découverte de la culture Rom au travers du quotidien d'enfants, issus des bidonvilles tziganes du nord est de la Slovaquie, réunis par la musique dans le groupe Kesaj Tchavé.
    Cette Bd s'appuie sur les chroniques d'Ivan Akimov, musicien professionnel, qui a créé il y a 15 ans avec sa femme Helena cette troupe hors du commun.
    À l'occasion d'un retour vers ses origines, le musicien Ivan Akimov, qui avait fui le pays lors du printemps de Prague, redécouvre la richesse de la culture rom dans les bidonvilles de Slovaquie. Lui qui a fait carrière dans les cabarets russes parisiens est frappé par le talent des jeunes roms. Il se démène pour créer « Kesaj Tchavé», groupe improbable constitué d'enfants et d'adolescent des ghettos tziganes.
    Ivan réalisera avec eux un rêve fou : amener ces enfants sur les scènes internationales. Une aventure pleine de rebondissements haute en couleur comme le dessin de Johann Le Berre qui reprend avec fraicheur le récit d'Ivan Akimov.

  • Au vent mauvais

    ,

    • Futuropolis
    • 27 Novembre 2015

    À sa sortie de prison, Abel Mérian retourne en banlieue pour récupérer un butin caché. Mais la vieille usine où était planqué son fric a été transformée en musée d'art moderne. Et le magot a certainement été coulé dans le béton. Dépité, déambulant dans le musée sans but, Abel trouve pas hasard un téléphone portable rose, qui se met justement à sonner. C'est sa propriétaire, une jeune femme en partance pour l'Italie, qui lui demande de lui envoyer par la poste son appareil. Abel, en fouillant les textos et les photos du téléphone, découvre une jeune fille en rupture amoureuse. N'ayant plus rien à faire, il vole une Volvo 780 Coupé et décide de se rendre en Italie pour rendre le téléphone en mains propres à cette troublante jeune fille. Au printemps 2013, Thierry Murat évoque un soir à Denis Barthe, du groupe The Hyènes, son envie d'entendre des notes de musiques sur les dessins de Au vent mauvais. L'idée fait son chemin, et les musiciens parlent de ce récit en termes de blues, de rock, de grands espaces. En octobre The hyènes rentrent en studio pour composer à la manière d'une B.O. de film, la musique de cette histoire qui, entre-temps, est devenue un montage vidéo reprenant l'intégralité des textes et des images du livre, empruntant au cinéma son vocabulaire : travellings, zooms, fondus enchainés. Janvier 2014, la tournée du BD-concert commence, un spectacle hybride et hors norme. qui a été joué déjà plus d'une quarantaine de dates et qui continue jusqu'à la fin 2016 (pour l'instant !).

  • Lost on the lot

    ,

    • Requins marteaux
    • 19 Août 2016

    À l'invitation de l'association Derrière Le Hublot, Guillaume Guerse et Marc Pichelin ont séjourné régulièrement à Capdenac-Gare pour réaliser un livre autour du Lot, la rivière qui, à cet endroit, traverse la ville et sépare les départements de l'Aveyron et du Lot.
    Cinq années durant, les deux complices se retrouvent sur ce territoire pour explorer les lieux, observer les paysages, rencontrer les habitants, mais aussi pour s'intéresser à l'histoire de Derrière Le Hublot et s'interroger sur leur travail d'auteurs de bande dessinée.
    Ce livre-CD retrace l'errance de deux auteurs et témoigne du fort ancrage d'un projet artistique et culturel singulier en milieu rural.

  • Chants fragiles

    ,

    • L'oeuf
    • 9 Juin 2016

    Edmond Baudoin n'a pas fini de nous étonner. On savait qu'il faisait de la bande dessinée, de la peinture, de la danse contemporaine...
    Ce qu'on découvre ici, c'est qu'il écrit aussi des poèmes, des poèmes de mots et d'images. Il cultive aussi les longues amitiés, ainsi, celle de Miquèu Montanaro, poète et musicien provençal aux semelles de vent, qui teinte ses compositions des multiples couleurs ramassées au cour de ses voyages.
    Ces deux-là nous offrent 12 poèmes, écrits et dessinés sur le papier accompagnés d'un disque qui nous permet d'écouter les compositions de Miquèu illustrant les poèmes, et aussi de découvrir la voix d'Edmond au grain si chaleureux.

  • La rue des autres

    Violaine Leroy

    • La pasteque
    • 16 Octobre 2008

    Quand elle rencontre le clochard sur son fauteuil roulant, Sacha ne se doute pas que les histoires de celui-ci vont la bouleverser et révéler que derrière les visages des passants se cachent des histoires fortes, tendres ou douloureuses. Première bande dessinée pour cette illustratrice française établie à Strasbourg. Un travail magnifique à lire avec empressement. Un livre sur les gens que l'on croise dans la rue ou le métro sans porter attention, isolés que nous sommes sur notre propre monde. Un livre qui nous porte à croire que derrière chaque personne se cache un jardin secret.

  • Sanseverino est Papillon

    , ,

    • La boite a bulles
    • 6 Janvier 2016

    Henri Charrière a 25 ans et on l'appelle Papillon. Un surnom qui trouve son origine dans le tatouage qui orne sa poitrine.

    Ce Don Juan du Montmartre des années 30 se retrouve accusé à tort d'un meurtre et prend perpet'. Il troque alors son costume trois pièces contre celui des travaux forcés. Mais bien vite, Papillon enfile la tenue qui lui vaudra sa réputation : celle de l'évadé.

    Dans ce livre-disque, Sanseverino incarne le célèbre bagnard et chante ses aventures au son de sa guitare, accompagné par le dessin fringant de Sylvain Dorange.

  • Avis d'orage dans la nuit

    Christian Rosset

    • L'association
    • 22 Août 2011

    26 portraits radiophoniques pour les passagers de la nuit sur France culture.
    Jochen Ganar. Killoffer. Mathieu Sapin. Pascal Rabaté. Marc-Antoine Mathieu. Edmond Baudoin. Florence Castac. Nina Antico. David B. Benoit Jacques. Baraou et Dalla-riva. Riad Sattouf. Martin Veyron. Nyslo. Ruppert et mulot. Fred. Mandryka. J-C Menu. Sardon. Dominique Goblat. Emmanuel Guibert. Joanna hallgran. José Munoz. Jean-Yves Duhoo. Morvandiau. Le professeur a.

  • La France des années 50 en chansons ; Brassens, Boris Vian

    Collectif

    • La maison des langues
    • 10 Octobre 2013

    Une collection pour découvrir une époque à travers des chanteurs d'exception.
    Découvrez la France des années 50 grâce à deux bandes dessinées (une par artiste) contant la vie de Boris Vian et de Georges Brassens.
    Vous pourrez comprendre la société française à travers une biographie imagée de la vie de ces deux grands artistes.
    Chaque ouvrage contient une bande dessinée portant sur chacun des artistes ainsi que 2 CD contenant 20 chansons par artiste.
    Un travail lexical, grammatical et de compréhension est également proposée au travers d'exercices reprenant des éléments des bandes dessinées.
    C'est donc une approche originale de la langue et de la culture qui est proposée grâce au travail sur l'artiste et son oeuvre en le replaçant dans un contexte historique et culturel.

  • Le bal des princesses

    Collectif

    • Hemma
    • 7 Octobre 2005
  • Hurlements en coulisses

    Emmanuel Moynot

    • Futuropolis
    • 10 Janvier 2013

    Les Hurlements d'Léo, composé de huit musiciens, est un groupe de « troubadours effrontément punks », comme on peut le lire sur son site. Rock ? Nouvelle chanson française ? Quoi qu'il en soit, les huit gars de Bordeaux forment un groupe atypique, même s'ils ont un air de famille avec les Ogres de Barback, à qui ils sont liés. Depuis quinze ans d'aventures humaines et musicales, leurs concerts explosent d'une musique à l'énergie jubilatoire. Il suffit, pour s'en convaincre, d'écouter les 12 chansons (+ 1 composée et chantée par Emmanuel Moynot lui-même) que composent ce live inédit, offert à tous les acheteurs de Hurlements en coulisses ! Un bonus de luxe ! Bordelais comme les Hurlements, compositeur et chanteur lui-même, Emmanuel Moynot a accompagné le groupe pendant cinq mois, du 17 juin au 17 novembre 2011, du café Charbon à Nevers au Bataclan à Paris, en passant par les Francofolies de La Rochelle, le festival de Dour en Belgique ou encore le Sziget Festival à Budapest, en Hongrie. De ces cinq mois, prenant des notes au jour le jour, Emmanuel Moynot a écrit et dessiné un reportage intime sur la vie du groupe : tensions, incompréhensions, coups de gueules, mais aussi fous rires et déconnades ! Fortes individualités, souvent rebelles à la discipline, de caractères parfois opposés, les huit garçons forment en concert, temps de grâce suspendu, un groupe cohérent, solidaire, uni et symphonique. Et joyeux ! De même, ces longs moments passés en voiture, en train, en avion ou en tour bus ont fait se questionner l'auteur sur son propre rapport à la musique...

  • L'anniversaire des 40 ans de Mai 68 ne manquera pas d'être célébré par la sortie de multiples ouvrages, films, enregistrements, etc... qui participent de la mémoire de ces quelques semaines où un véritable élan révolutionnaire a suscité, avec la plus grande grève de l'histoire du mouvement ouvrier, une profonde remise en question de la société française.
    Le nouvel album de Dominique Grange « 1968-2008... N'effacez pas nos traces ! », trouve son unité et sa cohérence dans les thèmes qui ont inspiré cette auteure-compositeure tout au long des quarante années écoulées depuis Mai 68 : les luttes sociales, le racisme, la misère, les inégalités, la prison, l'exil, l'émancipation des peuples, l'utopie révolutionnaire...
    Les chansons de Mai 68 écrites et composées alors par Dominique Grange, s'inscrivent dans cet héritage historique d'expression contestataire. Enregistrées sur de nouveaux arrangements, avec un certain nombre de titres nouveaux, elles ont inspiré Tardi, qui en a fait une mise en images superbe, un exceptionnel travail de dessin à la gouache, dans un recueil de 80 pages, contenant également le CD de Dominique, à paraître chez Casterman à la mi-avril 2008.
    Avec la même énergie, la même conviction qu'on ne peut qu'être engagé dans son siècle, en 2008 comme en Mai 68 où, armée de sa guitare, elle chantait dans les usines occupées en soutien aux ouvriers en grève, Dominique Grange reste une chanteuse engagée... « à perpétuité », dit-elle ! Et le pinceau de Tardi dessinant une époque qui continue d'interroger par l'espoir qu'elle a suscité, plonge dans l'univers de ces 15 chansons, nous offrant des images à couper le souffle, où se mêlent tour à tour émotion et tendresse, cruauté et violence...
    Une double lecture de cet ouvrage s'impose donc au lecteur qui aura la tâche d'écouter les chansons du CD de Dominique Grange le regard rivé sur les dessins de Tardi !

  • Révolution tanguera

    Serguei

    • Bdmusic livre
    • 25 Mars 2005

    Revolution Tanguera SERGUEI Revolution Tanguera est l'oeuvre d'un artiste total, Serguei a écrit les chansons, en espagnol et en français, il a composé les musiques et illustré le livret. Il est aussi l'interprête des chansons et il s'accompagne lui-même au piano.
    Revolution Tanguera nous livre toute l'âme du tango moderne. C'est un album des sens.
    Pour bon nombre d'amateurs de tango, Revolution Tanguera fait parti des albums incontournables.

  • Midori ; la jeune fille aux camelias

    ,

    • Le lezard noir
    • 15 Novembre 2005

    Midori, (La jeune fille aux camélias) est le film d'animation japonais tiré du manga de Suehiro Maruo, "Shojo Tsubaki" (La jeune fille aux camélias). La mise en scène de Hiroshi Harada donne de l'importance au son, et l'ambiance, mélange de terreur et d'érotisme, doit beaucoup à la musique de cirque sardonique et inquiètante de J.A.Seazer. Étudiant activiste dans les années 60 et compositeur attitré du cinéaste Terayama, il dirige aujourd'hui un centre de création underground. Le CD dure 11 minutes. Il est accompagné d'un livret triptyque filmé format 21 x 15 cm sur lequel on trouve des images du film ainsi que des textes de Maruo en bilingue (français-japonais).

  • Les riches heures musicales des voyages de Corto Maltese... Un livre magnifiquement illustré, qui compte 60 pages, accompagne les 3 CDs audio des musiques de Corto.
    Au programme, émerveillement, raffinement, originalité, exotisme, à travers des morceaux musicaux et chantés issus de tous les continents et des traditions de nombreuses civilisations.
    Parmi les morceaux proposés : un chant de bienvenue traditionnel des îles Marquises, un choeur d'hommes brésilien, des compositions traditionnelles somaliennes et éthiopiennes, le blues de Wang-Wang, enregistré en 1920 à Camden, aux Etats-unis, des raretés issues des traditions tadjiks...

  • La vie en rose

    Vedrana Donic

    • Vedrana
    • 16 Septembre 2009

    La Vie En Rose est un livre audio qui intègre et s'inscrit dans la Collection du Chapeau, telle une suite logique du premier recueil amoureux L'Amant de Saint-Jean .
    Comme son prédécesseur, ce livre aborde la vie sentimentale d'un couple, mais développe aussi l'aspect problématique de leur vie à deux.
    Les séparations, les distances, les attentes, les déceptions, les mots et maux...
    Chaque page correspond à une humeur, tantôt heureuse, tantôt morose.
    En parallèle, on parle de joie et de mélancolie, de doutes et de certitudes, de complémentarités et d'oppositions.

    Ce sont des images d'une femme et d'un homme captant des émotions inattendues du quotidien : Des moments de vie qui semblent insignifiants et qui sont porteurs de l'essentiel aux yeux de l'auteure.
    Une succession de rien du tout. Des détails flous qui leurs sont propres et qui invitent à la lecture et relecture.
    Le sens des images est parfois suspendu, accrochées au texte qu'elles poursuivent. C'est un livre poétique et graphique. Une poésie avec ou sans rimes, mais pas sans musique.
    Un travail du trait sans artifices, auquel s'ajoute divers collages.
    Les corps sont définis de manière imprécise parfois. Parfois non.
    Le tout crée une ambiance, un climat, une impression, retranscrit un sentiment dans le dénuement, transmet une fragilité et une émotion simplement en se livrant. Une envie, un désir, une sensualité, un parfum, un son.

    Cet ouvrage renvoie à quelques chansons et chanteurs populaires (Summertime, Otis Redding, Bourvil, Nat king Cole etc), ainsi qu'à des comptines pour enfants ré-adaptées. Tout le monde les identifiera et les interprétera à sa manière car elles font appel aux échos lointains, aux vécus et souvenirs que chacun peut associer à ces chansons.

    Ce livre est accompagné d'un cd qui s'accorde parfaitement au livre. Ce sont des ambiances musicales très personnelles et d'une sensibilité impressionnante, à base de sons récupérés telle la pluie, une roue de vélo, un message de répondeur etc, réalisées par le musicien David Schuman . Utilisant des instruments et des objets, il appuie les sensations d'apesanteur, de cadence à 3 temps, de souffle, de matière aérienne, de légèreté incrustée dans du sable. Il trouve une justesse qui fait ressentir l'enchaînement des humeurs du couple.

  • Django Reinhardt

    ,

    • Bd music
    • 2 Septembre 2015

    Django est un authentique génie de la guitare : autodidacte complet, il s'est forgé un style à la technique effarante (bien que privé de deux doigts de la main gauche à la suite d'un accident...), sorte de fusion entre le jazz et la musique tsigane, dont l'incroyable drive, la richesse de l'inspiration et la virtuosité des traits continuent cinquante ans après sa mort à hanter les nuits de bien des guitaristes. Le guitariste-compositeur est à l'honneur dans le CD1, et le CD2 est consacré à ses rencontres les plus diverses.

  • L'homme de Mars

    Kent

    • Actes sud
    • 6 Mars 2008
empty