À propos

1954. Au Rwanda sous tutelle belge, Consolée, petite fille métisse, est retirée à sa famille noire et placée dans une institution pour «enfants mulâtres». Soixante-cinq ans plus tard, Ramata, d'origine sénégalaise, effectue un stage d'art-thérapie dans un Ehpad du sud-ouest de la France. Elle y rencontre Mme Astrida, atteinte de la maladie d'Alzheimer, qui perd l'usage du français et s'exprime dans une langue inconnue. En tentant de reconstituer le puzzle de la vie de la vieille dame, Ramata se retrouve confrontée à son propre destin familial et aux difficultés d'être noire aujourd'hui dans l'Hexagone. Un roman poétique, d'une grande actualité, qui met en résonance le passé colonial et la condition des enfants d'immigrés.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Beata Umubyeyi Mairesse

  • Éditeur

    J'AI LU

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    10/01/2024

  • Collection

    Litterature Francaise

  • EAN

    9782290385005

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    188 g

  • Support principal

    Poche

Beata Umubyeyi Mairesse

  • Naissance : 1-1-1979
  • Age : 45 ans
  • Pays : Rwanda

Beata Umubyeyi Mairesse est née à Huye (Butare) au Rwanda, en 1979. Son parcours métissé lui fait parler plusieurs langues. Rescapée du génocide de1994, elle poursuit ses études en France : hypokhâgne-
khâgne puis Sciences-Po Lille et un DESS en développement et coopération internationale à la Sorbonne. Coordinatrice de projet pour MSF, chargée de programmes au Samusocial International, assistante
à la recherche à l'Université d'Ottawa, chargée de mission AIDES, elle anime des rencontres littéraires à Bordeaux où elle vit.

Découvrez un extrait PDF
empty